Réseauter comme la professionnelle que vous êtes

Réseauter comme une professionnelle

Si vous m’aviez dit il y a dix ans que je prendrais plaisir à faire du réseautage, je vous aurais probablement ri au nez. Introvertie, timide et préférant le confort des livres aux interactions humaines, l’idée de devoir me mêler à des inconnus qui – selon mes croyances de l’époque – ne cherchent qu’à tirer avantage les uns des autres frisait l’horreur. Parmi d’autres préjugés auxquels je m’accrochais, mentionnons l’idée de cliques (je m’imaginais seule dans un coin à siroter un Perrier avec citron) et surtout d’un certain faire paraître, attitude que je trouvais tout à fait inauthentique. En bref, je n’avais aucune idée comment je pouvais être moi-même en participant à ce genre de mascarade.

Ça sonne familier? Peut-être que pour vous aussi le réseautage est une bête noire suscitant des peurs et des inconforts. Au fil du temps – et de l’expérience surtout – mes vues sur la nécessité d’un bon réseau professionnel ont changés, si bien qu’aujourd’hui je retire souvent un plaisir suite à des soirées de réseautage réussies.

Car il faut se le dire, peu importe votre situation d’emploi, vos relations professionnelles constituent l’un de vos plus grands actifs. Pour éclaircir certains points, j’ai assisté à un atelier organisé par le webzine ProfessionELLE et animé par nulle autre que Caroline Codsi. Retour sur l’événement Développez votre réseau et boostez votre carrière.

Stratégies et conseils d’une femme d’exception

Cela fait quelque temps que je zyeute les événements de ProfessionELLE, une nouvelle plateforme dédiée au développement professionnel féminin. Parallèlement, cela fait également un moment que j’essaie de découvrir les événements de la Gouvernance au féminin. L’organisme a été fondé par Caroline Codsi, une femme de tête récemment nommée l’une des 100 femmes les plus influentes du Canada. J’ai donc saisi l’opportunité avec un plaisir mêlé d’excitation.

Tenu dans les jolis bureaux du Dok Station, un espace de coworking situé au centre-ville de Montréal, j’étais heureuse de remarquer que nous ne serions pas plus d’une douzaine. Avec une conférencière du niveau de Mme Codsi, il aurait été facile de remplir une grande salle. J’ai perçu le choix de cette intimité comme étant une belle valeur ajoutée.

Bon, il est vrai que j’étais déjà vendue à l’importance de tisser un bon réseau et aussi de faire bonne impression. Personnellement, j’espérais donc tirer de cet atelier de 2 h30 des stratégies concrètes et des trucs que je pourrais appliquer à ma propre pratique. Entrons donc dans le vif du sujet.

« Les gens ne peuvent pas vous aider s’ils ne savent pas qui vous êtes »

Tout d’abord, il est nécessaire de bien définir en quoi consiste le réseautage afin de dissiper certains mythes. Oui, réseauter implique de discuter avec des gens, de partager sa carte professionnelle et de chercher de l’information et des conseils. C’est aussi beaucoup plus que cela. Avant tout, il s’agit d’une tactique pour montrer aux autres qui vous êtes, ce que vous faites, ce qui vous passionne. C’est de sortir de derrière votre écran et de vous afficher publiquement.

Réseauter, ce n’est pas de la prospection ou de la manipulation, mais bien une « activité constante et non ponctuelle » qui va dans les deux sens. Le sens de partage doit rester en premier plan. « Trop de gens attendent d’avoir besoin de quelque chose avant d’aller réseauter, » rappelle Mme Codsi. Grosse erreur, car il est fort probable que vous serez rapidement identifié comme un profiteur. Et personne ne veut de quelqu’un qui ne pense qu’à siphonner les autres dans son entourage!

Beaucoup plus qu’une occasion de socialiser

Naturellement, le réseautage n’est pas qu’une activité sociale. Après tout, je suis sûre que vous préféreriez aller prendre un verre entre copines plutôt que de sortir vos talons après une longue journée pour aller discuter avec des gens que vous ne connaissez pas. Mme Codsi rappelle donc la nécessité d’avoir une stratégie, un plan de match.

Réseautage

Il y a plusieurs façons de cultiver son réseau. Et ça peut être très plaisant!

Avant de vous inscrire à un événement, posez-vous d’abord ces questions :

  • Qu’est-ce que je recherche?
  • Qu’est-ce que j’ai à offrir?
  • À qui est-ce que je m’adresse?
  • Qu’ont-ils à m’offrir?

Conséquemment, il s’agit d’établir une vision assez claire de votre mission personnelle, de vos valeurs fondamentales et de vos objectifs dans le court, moyen et long terme. En résumé, que voulez-vous que les gens retiennent de vous? Sachant cela, quelle sera la plateforme la mieux adaptée pour vous mettre en relation avec les gens qui peuvent vous faire atteindre votre but le plus rapidement?

Une portion de l’atelier fut dédiée à peaufiner son énoncé de présentation (ou elevator pitch), un outil essentiel pour communiquer votre marque personnelle efficacement. Nous pourrions parler longtemps de ce pitch, mais en gros, il est question de construire un court énoncé de moins d’une minute dans lequel vous expliquez qui vous êtes, ce que vous avez à offrir, ce qui vous différencie et ce que vous recherchez. Je vous encourage fortement à faire cet exercice, car qui sait sur qui vous allez tomber lors de votre prochain voyage en ascenseur!

D’autres façons de cultiver son réseau

Une autre croyance répandue consiste en l’idée que le réseautage est une activité ponctuelle et définie. Il existe pourtant de nombreuses façons d’accroître votre réseau qui ne vous obligent pas à débourser plusieurs centaines de dollars en cocktails et dîners-rencontres. En voici quelques exemples :

S'inscrire à l'infolettre.Faire du bénévolat

Nous avions déjà touché au sujet dans un autre article, mais s’impliquer dans sa communauté, que ce soit à titre de bénévole ou membre d’un conseil d’administration, est une excellente façon de rencontrer de nouvelles personnes ayant des intérêts et des valeurs proches des vôtres.

Rejoindre des associations professionnelles

Si vous faites partie d’un ordre professionnel ou d’une association, il est fort probable que vous ayez accès à une foule d’événements dans lesquels vous pouvez découvrir et partager avec des confrères et consœurs. Informez-vous!

Assister à des formations et à des conférences

Ce qui est génial avec cette tactique est que vous apprenez tout en alimentant votre réseau. Vous avez beaucoup de chances de connecter avec des personnes de milieux professionnels différents et complémentaires. Le meilleur des deux mondes, quoi!

Participer à des groupes virtuels

Vous êtes socialement anxieuse et l’idée de parler à des gens in real life vous terrifie? Grâce à l’internet et aux médias sociaux, vous pouvez réseauter en pyjama dans le confort de votre salon. C’est aussi souvent moins cher et vous pouvez le faire aux heures qui vous conviennent.

Organiser des rencontres formelles

Vous voulez connecter avec une personne en particulier? Tentez d’organiser un rendez-vous avec elle! Mme Codsi suggère cependant de garder les rencontres très courtes (20 minutes) et d’être hyper préparée avant de vous lancer.

Maintenir un blogue

Je prêche peut-être un peu pour ma paroisse, mais écrire un blogue – considérant naturellement qu’il ne s’agit pas de votre journal intime – est une excellente façon d’entrer en contact avec des professionnels de divers domaines. C’est aussi une belle façon d’agrémenter votre portfolio personnel et de vous montrer sous votre meilleur jour.

Enfin, il existe de nombreuse façon de tirer parti des connexions que vous effectuez à l’extérieur de votre travail. Ne sous-estimez pas la puissance d’un bon réseau. Je vous laisse donc avec ces sages paroles de Caroline Codsi : « Un réseau, ça se cultive. Vous ne savez jamais qui va vous servir dans le futur. Et la plupart du temps, cela viendra d’où vous ne vous l’attendiez pas. »

Pour en savoir plus sur les événements de ProfessionELLE, c’est ici.

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook!

Partager ce billet

À propos de l'auteure

Tatiana St-Louis

Facebook

Adepte de littérature russe et collectionneuse de lunettes de designer, Tatiana a fondé Aime Ta Marque pour donner des outils aux femmes de carrière et entrepreneures pour mieux raconter leur histoire personnelle. Spécialiste des communications-marketing basée à Montréal, elle s'implique au sein de plusieurs communautés visant au développement professionnel des femmes.

2 Comments on “Réseauter comme la professionnelle que vous êtes”

  1. Bravo! Je me suis reconnue dans votre article et vous m’avez inspirée.

    Bonne continuation.

    Josée Champagne, traductrice agréée
    Services linguistiques Banque Nationale

    1. Merci à vous pour ce commentaire! J’espère qu’il vous aura été utile. Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *