Offrir du coaching en ligne : 5 erreurs à éviter

Offrir du coaching en ligne : 5 erreurs à éviter

De nos jours, lancer son entreprise de coaching en ligne est de plus en plus accessible. Avec une bonne expertise dans une niche précise, quelques connaissances en marketing et surtout beaucoup de débrouillardise, le monde est à nous.

Par contre, dans mon réseau et un peu partout sur le web, je vois très souvent des coachs faire des  erreurs qui non seulement leur coûtent cher, mais leur font aussi perdre un temps précieux.

Afin de vous aider à rendre votre parcours un peu moins sinueux, voici les cinq erreurs les plus courantes à éviter lorsque l’on offre du coaching en ligne.

Afin de vous aider à rendre votre parcours un moins sinueux, voici cinq erreurs courantes à éviter lorsque l'on offre du coaching en ligne. #marketing #coaching #webtrepreneur #brandingpersonnel

1. Vouloir être l’amie de tous et se faire voir partout

Un bon réseau de contacts est un essentiel quand on devient entrepreneure. Cependant, ajouter des personnes au hasard sur Facebook pour espérer faire des ventes, ça c’est non ! Je conseille de miser davantage sur la qualité des relations que sur la quantité.

Planifiez du temps à votre horaire pour réseauter (en ligne ou en personne) et réellement prendre le temps de connecter avec de nouvelles personnes (qu’elles soient dans votre clientèle cible ou non). On ne sait jamais où une relation peut nous mener et quelle opportunité peut se créer à travers une discussion en profondeur!

Aussi, on nous répète souvent de l’importance d’être le plus visible possible, d’avoir un compte sur toutes les plateformes de réseaux sociaux et de créer du contenu partout. Mon expérience me dicte plutôt de mettre l’accent sur un réseau social (celui de votre clientèle cible) et de le maîtriser avant d’en inclure un nouveau dans sa stratégie.

Pour ce qui est du contenu, c’est la même chose : utilisez vos forces et choisissez un média (blogue, chaîne Youtube, podcast, etc.) qui vous ressemble afin de créer un contenu d’une qualité irréprochable que votre clientèle cible aura envie de consommer et de partager.

À lire également sur le blogue : Demander un rendez-vous professionnel : comment éviter un refus

2. Tomber dans la spirale des formations en ligne et des certifications

Il existe deux raisons pour lesquelles un coach en ligne pourrait faire cette erreur : soit il ou elle manque de confiance en ses capacités, ou bien il procrastine. (Une formation a l’apparence d’être «utile» même si elle ne fait pas directement avancer l’entreprise).

Je n’essaie pas de dire que la formation n’est pas importante, loin de là. Par contre, en lançant son entreprise de coaching en ligne, on peut vite tomber dans la spirale infinie de la surcharge d’information (infobésité). Lire tous les blogues, écouter 5 webinaires par jour, acheter des formations à plusieurs centaines (voir milliers) de dollars… vous reconnaissez-vous?

Je pense que la clé, c’est de trouver un juste milieu entre l’apprentissage et l’action. Parce qu’apprendre sans ne rien mettre en action, c’est vraiment du temps gaspillé. Il faut avoir le courage de foncer. Comme le répète Marie Forleo : « Start before you’re ready » (commencez avant d’être prêtes).

La majorités de vos client.es ne vont pas vous demander une copie de votre CV. Ils vont surtout se fier à comment vous les faites sentir. Misez plutôt là-dessus et garder votre argent pour investir dans votre site web, vos équipements, vos outils et la promotion de votre entreprise de coaching en ligne.

Sur un sujet connexe : « Fake it till you make it » : un conseil entrepreneurial à suivre?

3. Se fier aux conseils des autres et perdre votre unicité

En lien avec l’erreur #2, il existe une tonne de coachs en ligne qui vous expliqueront exactement comment faire grandir votre entreprise en 5 étapes faciles. On peut aisément se perdre dans ces conseils qui disent tout et son contraire. Selon moi, les conseils pour votre entreprise, c’est la même chose que les conseils sur votre vie personnelle. On prend ceux qui nous conviennent et on ignore le reste.

Le seul conseil que l’on ne devrait jamais ignorer est celui de rester soi-même, aussi cliché que cela puisse paraître. Misez sur votre personnalité, votre histoire, ce qui vous rend unique, autant vos défauts que vos qualités. Je sais à quel point ça peut être pénible de se «vendre» lorsqu’on est au centre de son entreprise. Néanmoins, je crois sincèrement quand misant sur votre unicité (et non sur les formules magiques préfaites) vous créerez des bases plus solides sur le long terme pour votre entreprise de coaching.

Élève ton brand : une journée complète consacrée à ta marque personnelle

4. Mettre l’emphase sur la mauvaise cible

Quand on est sa propre entreprise, c’est très facile de tomber dans le piège de placer le focus sur soi-même plutôt que sur sa clientèle cible dans son marketing. Il est essentiel de comprendre la différence entre ce que vous vendez (temps, expertise, conseils) et ce que vos client.es achètent (un résultat concret, une façon de se sentir). Naturellement, il faut surtout mettre l’accent sur ce dernier.

Les recherches de Simon Sinek (auteur de Start with Why) ont montré que la partie du cerveau qui contrôle la prise de décision est également en contrôle de nos émotions, soit notre système limbique. En effet, malgré ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas de la partie du cerveau qui contrôle le langage ou la pensée rationnelle. C’est de là que nous vient cet instinct décisionnel. On ne peut souvent pas expliquer en mots pourquoi on fait un certain choix bien que nous sachions émotionnellement qu’il s’agit du bon.

C’est pourquoi il est préférable de communiquer avec les gens à un niveau émotionnel et d’ainsi connecter à leurs valeurs, plutôt que de lister les caractéristiques et les avantages de ses produits. Lorsque vous vous connectez avec une personne à partir du « pourquoi », elle a plus de chances de rester un.e client.e fidèle. Lorsqu’il.elle achète vos services en lien à vos valeurs, le client achète une vision de lui-même.

Les marques comme Nespresso l’ont bien compris. Vous pouvez obtenir des produits similaires moins chers ailleurs, mais vous voulez être le genre « Nespresso ».

5. Avoir peur de donner trop de contenu gratuit

Évidemment, je ne dis pas que vous devez donner gratuitement tout votre contenu. Il faut quand même trouver le juste équilibre pour payer les factures! Par contre, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les gens achètent vos services quand ils ne connaissent rien de vous ou comment vous pouvez les aider. Une simple question de logique.

Il ne faut jamais avoir peur de partager votre savoir-faire et de vous positionner comme une experte dans votre industrie. Donnez aux gens la possibilité de faire l’expérience de ce que cela pourrait être s’ils vous embauchaient. Que ce soit à travers un blogue, un podcast, des vidéos, assurez-vous de créer du contenu de qualité qui ajoute de la valeur dans la vie de votre clientèle cible. Je vous promets que ce ne sera pas du temps perdu.

Intéressée à avoir un blogue pour votre entreprise? Partez du bon pied avec Bloguez plus, bloguez mieux : maîtrisez les principes de l’écriture web

Un parcours entrepreneurial n’a absolument rien d’un long fleuve tranquille (mais vous aimez l’aventure non?). Choisissez soigneusement où vous êtes visible, commencez avant d’être prête, miser sur votre couleur unique, n’oubliez jamais que vos client.es devraient toujours être votre focus #1 et créer du contenu qui amènera de la valeur ajoutée. Avec cette stratégie, vous serez capable de faire grandir votre entreprise de coaching en ligne de façon organique et beaucoup plus durable.

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Marie-Pier Deschênes

Marie-Pier Deschênes

Facebook

Marie-Pier est une amoureuse du fleuve et diplômée de la maîtrise en travail social. Avec Comme des lapins, elle aspire à faire partie de la solution en offrant un espace authentique, inclusif et féministe pour parler de sexualité saine, sans bullshit ni préjugé. Aussi, elle accompagne les femmes qui désirent reprendre leur pouvoir d’agir sur leur sexualité en offrant un service de consultation individuelle ou en couple.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.