Portrait de marque – Angélique Marguerite Berthe Diène

Portrait de marque: Angélique Marguerite Berthe Diène

On l’appelle Blacky Gyan. Loin de son Sénégal natal, la quantité de projets qu’elle réussit à mener de front est franchement impressionnante. Fondatrice d’une entreprise de mode et de deux webzines, instigatrice d’ateliers de développement professionnel pour femmes africaines et caribéennes, collaboratrice pour de nombreuses plateformes au Québec et à l’international et membre d’innombrables organismes à caractère communautaire, Angélique Marguerite Berthe Diène a compris la nécessité de suivre ses passions pour être heureuse. Portrait d’une altruiste aux multiples chapeaux.

Portrait de marque : Stéphanie Harvey

Portrait de Stéphanie Harvey

C’est une amourette d’adolescence qui a amené Stéphanie Harvey à s’intéresser à Counter-Strike, un jeu de tir à la première personne. Alors que l’heureux élu a depuis longtemps été relégué aux oubliettes, Stéphanie, elle, s’est hissée au sommet du circuit professionnel. Elle deviendra à la fois une multiple championne mondiale et une fervente défenseure de la cause féminine dans le monde du gaming. Portrait d’une geek talentueuse et engagée.

Portrait de marque : Maxie Lafleur

Portrait de marque : Maxie Lafleur

Environ une soixantaine de personnes étaient réunies à l’extérieur du bâtiment. Au cœur de Rosemont-Petite-Patrie, une brasserie avait été louée pour l’occasion. Un food truck était garé devant l’entrée, pour les gourmands. Nous cherchions des yeux l’invitée d’honneur pour la féliciter et connaître tous les détails. Dans quelques semaines, Maxie Lafleur allait déménager au Royaume-Uni pour entamer un nouveau mandat en tant que leader mondial des finances de la CAE Oxford Aviation Academy. À 29 ans seulement. Portrait d’une fonceuse à l’éthique inébranlable.

Portrait de marque : Isabelle Deslauriers

Isabelle Deslauriers - Portrait de marque

« T’es pas game de faire ton projet de fin de bacc sur les sex toys ! »

C’est le défi qu’Isabelle Deslauriers s’est fait lancer par ses amis alors qu’elle était aux études en design industriel à l’Université de Montréal. Non seulement était-elle très game, mais cela fait maintenant trois ans qu’Isabelle a lancé Désirables, une entreprise de design spécialisée dans les « accessoires d’intimité ». Portrait d’une entrepreneure visionnaire et d’une romantique invétérée.