Qu'est-ce que l'innovation

Qu’est-ce que l’innovation en entreprise? 5 principes pour la définir

Innover… innover… innover…

Il semblerait que partout où l’on va, l’innovation nous suit. De nouvelles solutions « innovantes » nous sont proposées dans tous les commerces. De nouvelles entreprises, plus hurluberlues que jamais, voient le jour. En plus de quoi, il semblerait que l’on ne puisse plus être embauché sans être un grand génie créatif. Et ce, malgré le fait que la plupart des gestionnaires n’ont aucune idée comment concrètement mettre la créativité en pratique dans leurs entreprises.

Bref, l’innovation est un mot à la mode. Et pourtant, les différents préjugés en font un processus réservé uniquement à l’élite technologique. Cependant, cette vision de l’innovation est fausse, car l’innovation est à la portée de tous.

Que l’on soit travailleur autonome, employé dans une organisation de 15 ou de 15 000 employés, l’esprit d’innovation nous est accessible. Aujourd’hui, je vous démystifie le terme en cinq points.

L’innovation est un mot à la mode. Et pourtant, les différents préjugés en font un processus réservé uniquement à l’élite technologique. Cependant, cette vision de l’innovation est fausse, car l’innovation est à la portée de tous. Que l’on soit travailleur autonome, employé dans une organisation de 15 ou de 15 000 employés ou entrepreneur, l'esprit d'innovation nous est accessible. Aujourd’hui, je vous démystifie le terme en cinq points.

1. L’innovation, c’est la régénération d’une entreprise

Comme le serpent qui se défait de sa peau pour lui permettre de survivre et de s’adapter à son environnement, l’innovation permet à l’entreprise de faire peau neuve. L’action d’innover en entreprise est en fait l’action de présenter une nouveauté en termes d’usages et de coutumes à l’interne comme à l’externe.

Ainsi, le fait d’innover permet une amélioration constante et continue de l’entreprise elle-même ou des produits et services offerts. L’innovation permet à l’entreprise de s’adapter et même de devancer les tendances du marché ainsi que de sa compétition.

Innover, c’est donc de chercher continuellement à mieux répondre aux besoins de ses clients et ce, d’une façon nouvelle et différente!

2. L’innovation n’est pas un processus épuisant ni violent

Il existe différents types d’innovation.

Tout d’abord, parlons de l’innovation disruptive. Ce type d’innovation est celui auquel la majorité d’entre nous pensent lorsque l’on conçoit l’innovation. Vous savez, l’image du petit génie dans son garage qui finit à la tête de grandes entreprises de technologie qui révolutionnent le monde tel qu’on le connait aujourd’hui?

Cependant, la réalité, c’est que ce type d’innovation est assez rare. Les différents accélérateurs universitaires s’arrachent ce genre de startup et l’on en entend plus ou moins parler. La réalité est que bien peu d’entreprises réussissent à se développer ainsi.

Un type d’innovation plus fréquent est l’innovation incrémentale qui elle, est plutôt composée de petites victoires, de petites améliorations dans un objectif global d’amélioration continue de l’entreprise.

En ce sens, l’innovation n’a pas besoin d’être un casse-tête technologique épouvantable. Il faut plutôt garder une ouverture d’esprit ainsi qu’un regard critique sur ce qui se passe autour. L’objectif est de ne pas simplement se contenter du bien, mais toujours chercher à s’améliorer.

À lire aussi : 4 façons concrètes d’aligner son entreprise sur ses valeurs

3. Créativité et talent artistique ne sont pas des synonymes

L’innovation est un mot à la mode. Et pourtant, les différents préjugés en font un processus réservé uniquement à l’élite technologique. Cependant, cette vision de l’innovation est fausse, car l’innovation est à la portée de tous. Que l’on soit travailleur autonome, employé dans une organisation de 15 ou de 15 000 employés ou entrepreneur, l'esprit d'innovation nous est accessible. Aujourd’hui, je vous démystifie le terme en cinq points.Il existe principalement deux portraits typiques qui viennent en tête lorsque l’on pense aux gens créatifs. Soit l’on imagine le jeune enfant de cinq ans en train de gribouiller dans ses cahiers de maternelle ou l’on s’imagine le musicien un peu lunatique dans son sous-sol. Ces préjugés remontent souvent à l’école primaire. Nos mauvaises notes en arts plastiques nous ont amené à nous considérer comme des gens sans aucune créativité.

Au contraire, il est important de comprendre que la créativité est une compétence qui peut être développée chez chacun de nous. Elle est loin d’être réservée à une élite artistique. En fait, la créativité est la capacité de répondre d’une manière unique à une certaine problématique.

Ainsi, que l’on soit une professionnelle de la santé développant un nouveau type de plan d’entraînement pour sa clientèle ou un chef cuisinier à la recherche de la prochaine recette gourmande de l’été, la créativité est à la portée de tous et elle prend diverses formes, dont notamment des solutions innovantes.

4. L’innovation est la finalité de la créativité

Par sa nature, l’innovation est la résultante de la créativité. Comme je le disais au point précédent, la créativité est la capacité de résoudre un problème d’une manière nouvelle, alors que l’innovation est l’introduction d’une nouveauté dans la coutume de notre clientèle.

Il faut donc savoir se laisser emporter par sa créativité sans quoi l’on en oublie l’innovation. Ce qui m’amène au prochain point.

À lire aussi : Entrepreneuriat social ou responsable?

5. Innover demande des sacrifices

Créer (et donc innover) est un processus chaotique. Cela demande une certaine acceptation de l’incertitude et des erreurs. Surtout si l’on est travailleur autonome ou entrepreneur. Il faut aussi savoir faire preuve d’autocritique et se prêter à un certain don de soi pour la cause de l’innovation.

En fait, comme il s’agit d’un processus d’essai-erreur, innover demande du temps. Du temps pour apprendre, pour réfléchir et pour tester. Tout ce temps est donné sans aucune promesse  de rémunération pour le travail accompli, bien entendu!

Toutefois, une fois mise en place, l’innovation devient une manière de profiter d’une entreprise améliorée et plus rentable. Il devient plus difficile pour vos compétiteurs de vous copier, notamment. Vous y gagnerez assurément une stabilité d’affaires dûment méritée.

En conclusion, il faut se défaire de nos généralisations et préjugés reliés à l’innovation. Innover au quotidien n’est pas un processus essoufflant et n’exige pas nécessairement de connaissances technologiques. Il s’agit plutôt d’un processus qui permet l’amélioration continue et la régénération de l’entreprise. En apprivoisant sa créativité et en acceptant l’incertitude et l’erreur, on s’ouvre à de nombreuses découvertes.

Ainsi, être un entrepreneur innovant, c’est de prendre le temps de se sortir la tête des opérations du quotidien et d’adopter ouverture d’esprit et pensée critique. C’est de rester dans une quête continue d’inspiration pour offrir toujours quelque chose de mieux à nos clients.

En tant qu’entrepreneur, quelle place joue l’innovation dans votre quotidien?

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Caroline Plante

Caroline Plante

Caroline est fondatrice de l’Institut Kara, une entreprise offrant de la formation entrepreneuriale aux femmes exerçant en contexte déontologique et clinique. Méthodologique, persévérante et ambitieuse, elle est impliquée au sein de différentes initiatives pour favoriser l'essor économique des femmes. Sa mission, à titre d’entrepreneure, est d’encourager l’autonomie de pensée et d’action chez les gens qui l’entourent afin qu’à leurs tours, ils enseignent et transfèrent ce savoir dans le but de faire évoluer la cause de l’entrepreneuriat féminin.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.