Écrire un livre

Vous voulez écrire un livre? 4 obstacles communs… et leurs solutions

Même si vous avez toutes les raisons du monde d’écrire un livre, différents obstacles peuvent vous empêcher de mettre ce projet sur votre to-do list. Voici quelques obstacles classiques et comment les surmonter.

1. La peur

La peur est un obstacle à beaucoup de choses. Lors d’un projet d’écriture, il peut s’agir de la peur de ne pas mener son projet à terme ou le jugement des autres, par exemple. Comme dans toutes les situations où la peur se présente, il faut prendre le temps d’analyser d’où elle vient afin de la confronter.

Quand vous sentez la peur vous envahir, assurez-vous de la transformer en énergie. Pour ce faire, outillez-vous pour réussir. Si vous avez peur de ne pas terminer votre projet, planifiez-le. La planification peut vous donner la confiance nécessaire pour mettre en branle votre projet. Elle peut prendre la forme d’un plan de rédaction, d’un horaire, d’une date d’échéance, etc.

Si le jugement des autres vous inquiète, profitez plutôt de cette situation pour gagner en force. Travaillez bien votre contenu, pratiquez-vous à écrire et demandez un avis extérieur en cours de projet pour vous améliorer.

2. Le manque d’expérience

Souvent, les personnes qui souhaitent se lancer dans l’écriture, mais qui ne viennent pas du domaine littéraire se sentent démunis devant un tel projet. Pourtant, pourquoi douter de vos capacités? Il n’est pas nécessaire d’avoir un baccalauréat en littérature pour écrire un livre. Il faut plutôt maîtriser son sujet pour se sentir à l’aise dans son écriture. Si vous aviez un conseil à retenir pour votre projet de livre, ce serait de bien vous entourer. Si le style vous inquiète, par exemple, travaillez avec un coach en écriture. Assurez-vous de bien vous entendre avec les personnes qui vous accompagneront dans votre processus. Elles doivent comprendre et supporter vos motivations. Ne donnez pas trop de place à la peur. Il faut plutôt croire en votre potentiel.

Même si vous avez toutes les raisons du monde de vouloir écrire un livre, différents obstacles peuvent vous empêcher de mettre ce projet en branle. Voici quelques obstacles classiques et comment les solutions pour les surmonter.

3. Le manque d’inspiration

L’inspiration peut être un problème à deux moments : au début du projet et en cours de projet. Au début du projet, si vous semblez manquer d’inspiration, ne vous inquiétez pas. L’écriture est aussi une histoire de timing.

Si vous avez de la difficulté à amorcer l’écriture de votre livre, laissez plutôt l’idée venir à vous. Rien ne sert de forcer l’inspiration. Par contre, si vous êtes en cours d’écriture et que l’inspiration semble avoir disparue, plusieurs solutions s’offrent à vous…

Laisser mijoter

Prendre une pause peut être bénéfique. Mettez alors votre texte de côté temporairement pour mieux y revenir plus tard. Attention. Il faut éviter le piège d’attendre trop longtemps, car vous pourriez ne pas y revenir. Avant de faire une pause, déterminez à quel point ce projet vous tient à cœur et faites-lui une place dans votre liste de priorités.

Lire sur un autre support

Vous écrivez directement à l’ordinateur? Imprimez votre manuscrit. L’inverse est aussi vrai. Quand on lit notre texte sous un autre format, nous avons une toute autre vision de celui-ci. Écrire à la main peut vous permettre d’avoir les idées plus claires, d’avoir une écriture plus fluide.

Revenir à son plan

Un plan est essentiel pour éviter que vos idées se mélangent lors de la rédaction. En revenant à votre plan, vous pourrez retrouver votre objectif de départ. Par conséquent, vous verrez si vous vous êtes perdus en cours de rédaction. C’est un moyen de retrouver son chemin et de recentrer ses idées autour de ce but.

Faire lire votre texte à quelqu’un d’autre

Assurez-vous de choisir quelqu’un en qui vous avez confiance et qui pourra avoir un regard objectif sur votre travail. Elle doit aussi être capable de vous donner des commentaires objectifs. Si vous écrivez sur un domaine scientifique ou plus technique, demandez à un de vos collègues de vous lire. Il aura les connaissances nécessaires pour évaluer votre travail, notamment en ce qui concerne la vulgarisation des données.

Se lancer un défi

Il faut parfois sortir de sa zone de confort pour ressentir l’inspiration. Vous pourriez décider d’écrire 300 mots par jour ou un nouvel article par semaine. Même si vous ne travaillez pas directement sur votre manuscrit, vous vous exercerez. De cette façon, l’écriture vous semblera de plus en plus naturelle.

4. Le manque de temps

La raison la plus simple qui nous pousse à remettre notre projet de livre est assurément le manque de temps. En fait, on manque de temps pour tout. C’est pourquoi nous avons tendance à mettre de côté les projets qui ne nous donneront pas de bénéfices rapidement.

Le manque de temps est un de vos grands défis? Vous aimerez cet articlec: Gestion du temps: comment mieux gérer son présent

Pour éviter de mettre ce projet de côté sans arrêt, vous devez le mettre à l’horaire. Prenez votre agenda et bloquez du temps exclusivement pour l’écriture de votre livre. C’est à vous de juger de votre fréquence, mais soyez régulière. Cette période d’écriture deviendra un rendez-vous incontournable. Évitez donc de trop espacer ces périodes d’écriture.

Que ce soit dans le cadre de votre parcours personnel ou professionnel, l’écriture d’un livre peut vous apporter beaucoup de bénéfices. Comme il s’agit d’un projet qui demande de la discipline, vous en ressortirez un grand sentiment d’accomplissement.

Si vous hésitiez à vous lancer ou que vous n’y aviez même pas pensé, questionnez-vous sur ce qui vous empêche d’écrire. Est-ce la peur ou le manque de temps, d’expérience ou d’inspiration ? Trouvez les outils qui vous permettront d’aller de l’avant. N’hésitez pas à demander de l’aide d’un coach en écriture pour bâtir un plan d’action à votre image. Après tout, vous ne voudriez pas passer à côté de cette aventure!

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Marie-Michèle Martel

Marie-Michèle Martel

Depuis 2006, Marie-Michèle sait qu’elle veut travailler en édition. Même si les portes semblent difficiles à ouvrir, à la fin de son baccalauréat en communications, elle devient pigiste en édition scolaire. Elle valide son amour du livre et se découvre une passion pour la gestion de projet. Deux enfants plus tard, elle devient donc coach en autoédition pour les auteurs qui choisissent cette voie.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.