Surmonter le syndrome de la page blanche

Le syndrome de la page blanche: le truc ultime pour le surmonter

Imprévisible et nuisible, le syndrome de la page blanche se pointe rarement au bon moment. Que vous sachiez écrire ou non, il n’a aucun égard pour votre talent, vos dates butoirs et encore moins vos moments planifiés pour l’écriture.

De son côté, l’inspiration ne connaît pas de règles. Elle peut se pointer à tout moment, même et surtout lorsque vous n’avez pas le temps. Or, il arrive tout aussi fréquemment qu’elle refuse de se montrer alors que vous avez désespérément besoin de ses services. Vous savez ces moments où vous devez ABSOLUMENT écrire ?

Il est donc facile de croire que l’inspiration est soumise au vilain syndrome de la page blanche. Pourtant, c’est main dans la main que ces deux pôles se relaient pour se jouer de votre créativité selon leur humeur du moment.

Un truc incroyablement efficace

Heureusement, il existe une panoplie d’astuces pour vous assurer que le syndrome de la page blanche ne se sente pas trop à l’aise dans votre tête et faire en sorte que l’inspiration ait envie d’y rester. Parmi celles-ci, il y en a une que j’affectionne particulièrement : à l’instar de l’écureuil, je vous propose de faire provision de sujets reliés à votre expertise.

Particulièrement utile si vous devez tenir un blogue à jour, cette stratégie propose tout simplement de créer une liste de sujets prêts à l’emploi. Rien de plus simple, me direz-vous ! Sur ce point, vous avez raison. Laissez-moi, toutefois, vous donner quelques étapes supplémentaires pour optimiser cette fameuse liste.

1. Procédez à une séance de vide-tête

Un vide-tête est, en fait, une tempête d’idées avec vous-même. C’est un exercice qui consiste à extraire de votre cerveau toute idée susceptible de devenir un sujet intéressant à mettre par écrit. Pour y parvenir, prenez un grand cahier et notez-y simplement toutes les idées qui vous passent par la tête. Quand vous croyez que vous n’en avez plus, prenez une petite pause collation, puis pressez le citron de votre esprit de plus belle.

Imprévisible et nuisible, le syndrome de la page blanche se pointe rarement au bon moment. Que vous sachiez écrire ou non, il n’a aucun égard pour votre talent, vos dates butoirs et encore moins vos moments planifiés pour bloguer. Découvrez comment surmonter ce fâcheux obstacle à la rédaction!

2. Recueillez des idées sur le terrain

Bien que votre esprit créatif ne manque pas d’idées, ne négligez pas les sujets potentiels se trouvant un peu partout autour de vous. Les réseaux sociaux en sont en excellent exemple ! Soyez à l’affût ! Vous pourriez être étonnée de la richesse des idées émergeant tout simplement de votre fil d’actualités Facebook, pour ne citer que cet exemple.

3. Pensez aux questions de vos lecteurs

Vos lecteurs sont incroyablement inspirants, n’en doutez pas ! Leurs questions sont une source inépuisable de sujets directement reliés avec ce que vous souhaitez leur partager. Soyez à leur écoute, prenez des notes et, au moment que vous jugerez opportun, offrez-leur l’information qu’ils désirent.

4. Captez l’inspiration au vol

L’inspiration est volatile. Elle part comme elle vient alors mieux vaut la saisir lorsqu’elle passe. Ainsi, lorsqu’un sujet se pointe sans crier gare, telle l’inspiration divine, prenez soin de le noter soit dans votre cahier, soit sur un post-it, soit dans votre téléphone portable. Même si, au départ, ça vous semble flou, notez tout de même. De cette idée naîtra peut-être une autre idée de laquelle jaillira un texte qui fera une différence dans la vie de vos lecteurs.

Vous bloguez ou écrivez régulièrement sur le web? Aime Ta Marque a conçu une formation en ligne pour vous apprendre tout ce qu’il y a à savoir pour maîtriser les principes de l’écriture sur le web.

5. Mieux que la liste classique

Tout le monde peut faire une liste consistant en un alignement de mots ou d’idées entre lesquels on change de ligne. Toutefois, depuis plusieurs années, j’ai développé une technique toute simple que j’adore. J’ouvre un fichier Word ou tout autre traitement de texte pour chaque sujet et je sauvegarde dans un dossier du type «idées d’articles». Cette façon de faire permet, non seulement de noter le sujet, mais aussi d’ajouter les grandes lignes concernant l’angle avec lequel je souhaite aborder ledit sujet. Cela permet également d’aller ajouter facilement de l’information lorsque je suis en mode recherche.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de formule magique pour contrer le syndrome de la page blanche. Toutefois, en prenant soin de vous laisser inspirer d’avance et en développant une banque de sujets dès maintenant, vous multipliez vos chances de le déjouer. Croyez-moi, votre inspiration ne pourra résister à une telle offre. N’est-ce pas là une merveilleuse perspective au royaume de la créativité?

Abonnez-vous à l’infolettre pour les dernières nouvelles. Ou rejoignez notre groupe Facebook pour femmes d’ambition!

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Marie-Josée Guérin

Marie-Josée Guérin

Marie-Josée est accompagnante en écriture et créatrice de la communauté de Mots en bulle. Considérant qu’écrire est facile jusqu’à ce que ça ne le soit plus, elle aide les entrepreneures à se sentir sur leur X à chaque publication. Son mode de vie, Partir du bon pied, visant à se retrouver via l’écriture, fait de plus en plus d’adeptes et a pour mission changer le monde… un mot à la fois!

Comments

  1. Super aidant!! Merci Marie-Josee!! Je suis tellement la dedans en ce moment! J’utilisais ton truc sur word avant mais maintenant j’utilise Trello pour ecrire toutes mes idees et des bouts de textes et commentaires dans chaque fiche! Cest pratique a utiliser quand on est en deplacement! 😘

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.