Les blogueuses se racontent… 23 raisons de commencer un blogue

Les blogueuses se racontent - Aime ta marque

Dans mon dernier article, je vous partageais 6 raisons pour lesquelles un blogue demeure un bon investissement, même encore aujourd’hui! Ceci m’a amenée à vouloir en savoir plus sur les mille et une autres raisons qui poussent les gens à se lancer dans la blogosphère. J’ai donc demandé aux blogueuses de nous partager leurs raisons à elles d’avoir commencé à bloguer.

Le changement

Bloguer - Les projets

Pour certaines, bloguer est une façon de s’exprimer, de sortir du quotidien…

J’ai commencé mon blogue parce que je voulais du changement dans ma vie, que j’avais le goût que les autres y participent en me lançant des défis. Je voulais inspirer les autres à se lancer aussi. – Patricia Robichaud, Je me choisis

J’ai commencé mon blogue parce que je voulais que le livre prenne plus de place dans la vie des enfants. J’ai toujours été celle avec 10 projets en même temps donc maintenant que je suis en congé de maternité, j’avais surtout besoin de garder ma tête active et de sortir du quotidien de maman seulement. – Marie-Michèle Martel, Wow! Lecture

J’ai commencé mon blogue parce que c’était libérateur d’écrire et encore plus de me « lancer » dans l’univers du web. Je pensais que j’allais pouvoir rester anonyme, j’ai été très naïve. Finalement, ça fait encore plus de bien d’assumer ses opinons et la personne que l’on est. – Cathe Cloutier-Charrette, L’emMÈREdeuse

J’ai commencé mon blogue un peu par accident, suite aux conseils d’une journaliste, pour briser mon isolement de maman ayant de nombreux défis. Depuis, j’ai écrit plus de 2000 billets et publié deux livres. – Julie Philippon, Mamanbooh

J’ai commencé mon blogue pour satisfaire mon besoin de m’exprimer! Avant, je parlais essentiellement à mon conjoint de mes idées, puis finalement, je me suis rendue compte que si je ne voulais pas le saouler de paroles, il fallait que je trouve d’autres personnes à qui parler! – Emilie Orsat, Simple et durable

Les projets

J’ai commencé mon blogue parce que j’aime écrire et communiquer, et parce que j’avais besoin d’une bulle, d’un projet à moi. – Amélie Boutin, Mode & cie

J’ai commencé mon blogue parce que j’avais besoin d’un projet et de devenir ma propre boss, aspect que je ne retrouvais pas dans mon travail quotidien! – Julie Pinsonneault, Talons Passions

J’ai commencé mon blogue parce que j’avais trop de projets et d’idées en tête que je ne réalisais jamais ou rarement. C’était ma façon de me donner un petit coup de pied au derrière. C’est aussi le super moyen que j’ai trouvé pour contrôler mon débit de parole dans la vie! – Mélanie Fortier, Matante Melon

J’ai commencé mon blogue pour avoir mon petit carré dans la blogosphère. En partageant mon mode de vie zéro déchet, j’espère y faire la preuve, par l’exemple, qu’un geste à la fois peut faire changer positivement notre quotidien. – Mylene Kwong, Mi au carré

Les passions

Bloguer - Passions

… pour d’autres, c’est une façon de reconnecter avec ses passions.

J’ai commencé mon blogue parce que je voulais que ma passion pour la lecture et celle de mes lecteurs permettent à d’autres gens de pouvoir lire. Je remets l’argent que je fais avec mon blogue à un organisme d’alphabétisation. – Julie Collin, Julie lit au lit

J’ai commencé mon blogue pour répondre à un besoin que je voyais autour de moi : rendre l’accès aux recettes anglophones plus facile pour tous. Au fil du temps, j’ai commencé à publier mes propres recettes et maintenant mon blogue est un hybride de recettes traduites et de créations originales. – Mariève Beauchemin, Au bout de la langue

J’ai commencé mon blogue parce que j’ai longtemps collaboré pour plusieurs blogues, mais j’avais besoin de liberté pour parler de ce qui m’intéresse le plus au monde, les voyages. Avec l’écriture, je rejoins ainsi mes deux passions. – Rosalie Dumais-Beaulieu, Raydibee

J’ai commencé mon blogue pour partager ma passion pour la cuisine avec les gens. – Laurence Lapierre, Les pieds dans les plats

J’ai commencé mon blogue, car il me permettait de donner des nouvelles de notre vie au Québec à nos amis et à notre famille. Puis j’ai pris goût à écrire sur Montréal, ses attraits, ses brunchs, etc. Maintenant jeune maman, j’écris un peu moins, mais j’aime partager des tranches de vie, des découvertes… – Aurore Gréau Jouve-Larue, Cap ou pas Cap

Le travail

J’ai commencé mon blogue parce que j’avais besoin d’écrire et j’avais envie de faire découvrir les talents de ma région, l’Outaouais. Je voulais aussi me faire connaître en tant que journaliste-chroniqueuse et puisque j’adore aller à la rencontre des gens, quoi de mieux qu’un blogue pour me lancer dans une carrière où règnent les mots et la culture? – Mylène Viens, Carnet & notes

J’ai commencé mon blogue pour avoir du feedback sur ce que j’écrivais. Est venue ensuite une volonté d’acquérir de l’expérience en rédaction sportive. – Alexandra Philibert, Boucle Magazine (maintenant sur La Rouquine)

J’ai commencé mon blogue pour réaliser un rêve : bloguer à temps plein. Dès le départ, c’était mon objectif ultime. Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain (oh non!) et c’est énormément de travail, mais j’ai aujourd’hui le plus beau métier du monde! – Josée-Anne Sarazin-Côté, Bulles + Bottillons

La société

J’ai commencé mon blogue parce que j’avais plein de choses à dire concernant mon nouveau statut de maman. Je ne voulais pas embêter mes amis Facebook avec mes multiples questionnements. Deux ans plus tard, c’est un coup de tête que je ne regrette vraiment pas! – Julie Rochon, Maman, boulot, dodo

Bloguer - donner au suivant

Et finalement, pour certaines c’était une façon de donner au suivant.

J’ai commencé mon blogue pour pallier au manque de ressources concrètes et signifiantes pour les élèves du primaire. J’ai voulu mettre ma créativité au service des parents et des enseignants en créant des capsules vidéo et des ressources pédagogiques. – Geneviève Hamelin, Savoir pour vrai

J’ai commencé mon blogue suite à la naissance de mon deuxième enfant et à ma formation d’accompagnante à la naissance. Je voulais apporter une information juste et pertinente aux futurs parents sur les sujets en lien avec la grossesse, l’accouchement et la parentalité. – Jocelyne Gaudy, Cocoon Bien Naître

J’ai commencé mon blogue parce que je voyais beaucoup de mamans qui se demandent comment ouvrir leur propre blogue, mais qui n’ont pas les ressources financières, temporelles ou humaines, ni les connaissances en marketing et communication pour le faire. Comme je suis maman et spécialiste en communications et création de contenu, j’ai voulu les aider à créer un espace qui leur ressemble sans avoir à dépenser une fortune. – Véronique Lieutaud, (L’autre) Véro.ca

J’ai commencé mon blogue pour aider les familles à mieux vivre les défis du quotidien. Un jour, j’ai appelé le CLSC pour obtenir de l’aide pour un de mes enfants. On m’a répondu qu’il y avait 6 mois d’attente… Quelques mois plus tard, je quittais un emploi que j’occupais depuis près de 15 ans pour me lancer dans le coaching familial. – Josée Filion, F comme Famille (en construction)

J’ai commencé à bloguer sous le nom de Maternit-Anne quand j’ai su que j’attendais des jumeaux, il y a déjà dix ans. J’avais envie de partager l’évolution de ma grossesse, mais aussi mes trucs et astuces pour les parents! Aujourd’hui je blogue sous le nom de mon personnage pour enfants, Anne-Lune. Sur mon blogue je partage des réflexions, des anecdotes, des photos, du contenu éducatif… J’adore écrire! C’est un grand bonheur de chercher les bons mots, de partager… Anne-Lise Nadeau, Anne-Lune

Et vous, quelle sera votre raison de vous lancer?

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook!

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager ce billet

À propos de l'auteure

Tatiana St-Louis

Facebook

Adepte de littérature russe et collectionneuse de lunettes de designer, Tatiana a fondé Aime Ta Marque pour donner des outils aux femmes de carrière et entrepreneures pour mieux raconter leur histoire personnelle. Spécialiste des communications-marketing basée à Montréal, elle s'implique au sein de plusieurs communautés visant au développement professionnel des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *