Comment organiser sa vie quand le temps vient à manquer

Organiser sa vie quand le temps vient à manquer

Vous êtes-vous déjà senties dépassées? Manque de temps, attentes irréalistes, échéances qui se bousculent, imprévus à régler, recherche de la perfection… peu importe la (ou les) raison, ça nous arrive à tous de ne pas savoir par où commencer pour organiser sa vie bien remplie.

Le problème est quand la situation perdure et qu’on est sans cesse à bout de souffle.

J’ai l’impression que c’est un peu mon cas depuis la fin de mon congé de maternité. Je peine à trouver l’équilibre entre les obligations (professionnelles et familiales), les attentes (personnelles ou sociales) et mes besoins. Je pratique beaucoup le laissez-aller, mais ça ne semble jamais suffisant. Pour quelqu’un d’organisée qui aime avoir le contrôle, ce n’est pas évident.

Devant mon énième retard à la rédaction pour ce blogue, on m’a suggéré un sujet tout indiqué : comment s’organiser quand on n’a plus de temps.

Je pourrais y aller de cinq conseils clairs qui mettront de l’ordre dans votre vie… mais la vérité, c’est que je ne connais pas de solution miracle. Je vous propose donc une petite réflexion sur le sujet, comprenant quelques trucs bien personnels qui m’aident à passer à travers la semaine et à dormir sur mes deux oreilles (ou plutôt une seule oreille, l’autre étant à l’écoute de ma petite).

Vous sentez vous dépassée par les nombreuses obligations d'un horaire bien rempli? Voici quelques trucs pour mieux gérer votre temps et organiser votre vie. #planification #productivité #agenda #planning #gestiondutemps

Le mettre à l’agenda

Pour être efficace et productive, il n’y a pas de recette secrète : il se faut d’être organisée et de rentabiliser son temps! Facile, non?!

J’ai lu dans un livre sur le b.a.-ba des finances personnelles qu’on a tous les moyens de maîtriser un sujet ou de développer une habileté si on y met du temps. L’auteure conseillait, pour accroître ses connaissances en finances, de se lever 10 minutes plus tôt chaque matin pour étudier ses placements et lire l’actualité en la matière. C’est logique, mais bien peu praticable à mon avis! À moins d’être passionnée par les finances, qui se lèvera au premier son de son réveil-matin, impatiente de voir les rendements de son RÉER?

Je ne peux toutefois rien dire contre la méthode. Pour accomplir quelque chose, il faut le mettre à notre agenda et y accorder du temps. Prévoir du temps à votre horaire pour vos obligations, vos activités, et même vos temps de détente vous assurera de garder un équilibre!

À lire également : Productivité et maternité : une équation impossible à résoudre?

Définir les priorités

Sachant que l’agenda est l’outil le plus utile pour être organisé, par où commencer?

Par les éléments obligatoires : le 35 ou 40 heures de boulot qu’exige votre employeur sont difficilement malléables (nonobstant les vacances et autres congés!), tout comme votre 7 ou 8 heures de sommeil quotidien. Entre ça : à vous de choisir. Bien sûr, vous avez d’autres obligations : trois repas par jour, vous laver, voir votre famille, faire du sport, etc. Mais en général, les quelques heures restantes dans votre journée sont à votre disposition pour vos aspirations personnelles ou professionnelles.

Or, choisir n’est pas facile : ça demande de faire des deuils. Quels deuils sont plus faciles à faire? Qu’est-ce qui est le plus important?

Depuis que j’ai repris le travail, j’ai l’impression de laisser la vie faire des choix pour moi. Je ne me suis jamais arrêtée pour définir ce qui était vraiment important. Prenez le temps d’étudier vos diverses obligations et de voir si elles correspondent à vos valeurs, à vos besoins et à vos aspirations. Avez-vous déjà entendu la métaphore des pierres sur la gestion des priorités? Si non, regardez cette vidéo immédiatement. Puis réfléchissez à vos cailloux!

Maximiser les tâches qui le permettent

Vous cuisinez une recette facile? Mettez un podcast instructif. Vous passez 30 minutes dans l’autobus matin et soir? Profitez-en pour lire de la paperasse, un guide utile ou une revue d’actualité dans votre secteur.

J’ai écrit l’ébauche de cet article sur mon téléphone, en berçant un bébé endormi. Ce petit temps est le mien : je garde bébé endormi dans mes bras et je fais défiler Instagram, je lis l’actualité, j’écris à une amie, ou je regarde (sans son!) Netflix.

Parmi mes autres façons de gagner du temps : en voiture, j’écoute des podcasts instructifs ou ludiques, selon mon humeur et mes envies; une fois par semaine, pendant le bain de ma fille, je lave les comptoirs, la toilette et le plancher de la salle de bain; pendant passe-partout, je lave la vaisselle; ou encore, je fais un jeu de trier le linge pour le lavage et de ranger les jouets. J’ai aussi plein de trucs pour bouger sans sacrifier ma famille ou mon travail… à lire bientôt!

Une seule règle d’or : utiliser le temps qu’on a ne veut pas dire d’être efficace en tout temps. Prendre le temps de relaxer, de prendre un bain, d’écouter des séries télé bonbons, ou de ne rien faire du tout, est parfois aussi efficace qu’une heure concentrée à lire un article compliqué : il faut savoir décrocher pour que les périodes d’activités soient efficaces.

Aussi sur le blogue : 5 façons infaillibles de reposer son cerveau au travail

Se donner du lousse

Ça y est, votre plan est béton : vous avez un agenda bien rempli, mais pas trop. Vous avez fait des choix, vous n’avez gardé que l’essentiel… et vous êtes encore à bout de souffle. Je vous comprend!

C’est ici qu’entre en jeu le laissez-aller. Parce que parfois (souvent) votre plan fout le camp : mauvaise nuit, rendez-vous imprévu, manque d’électricité (ça m’est arrivé deux fois les derniers mois!), etc.

Simplifiez-vous la vie dès le départ pour pouvoir respirer un peu. Vous détestez le ménage? Faites appel à quelqu’un; ce sera quelque dizaines de dollars bien investis (maison propre) qui vous éviteront une énième discussion sur les tâches ménagères. Chez nous (et peut-être chez vous aussi), les repas sont le nerf de la guerre! Pour nous aider, on fait parfois appel à un service de boîtes de repas : on a ainsi quatre bons plats différents sous la main, mais surtout, on n’a pas à planifier le menu de la semaine. Vous pouvez aussi faire une corvée de préparation (menu et repas) le dimanche, ou encore faire l’épicerie en ligne et vous la faire livrer.

Avez-vous d’autres solutions au quotidien? Ou à plus grande échelle? J’en connais quelques-unes qui acceptent tous les conseils pour se faciliter la vie! Il n’y a pas de recette miracle; acceptons simplement de faire le mieux avec nos moyens.

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Avatar

Pénélope Poirier

Toujours partante pour en voir et en apprendre davantage, Pénélope accumule les formations, les voyages et les projets de toutes sortes. Après des études en communication, elle se laisse guider par ses premiers amours, les lettres et les mots, et se met à la traduction, qu’elle pratique à temps plein depuis cinq ans. Passionnée du journalisme et des médias, elle se réjouit de partager ses découvertes avec les lecteurs d’Aime Ta Marque.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.