Multipreneur : cet entrepreneur qui pilote plusieurs entreprises

Multipreneur : cet entrepreneur qui pilote plusieurs entreprises

L’entrepreneuriat possède son lot de particularités. De ses horaires atypiques, ses tâches ou encore son organisation, il y en a pour tous les goûts. Dans cette marmite, l’on retrouve l’entrepreneur typique (soit celui qui pilote une entreprise), le solopreneur, mais aussi le multipreneur. Celui-là, on en parle un peu moins.

Le multipreneur, c’est celui qui n’a pas une, mais bien deux (ou plus!) entreprises à son nom. Mais doit-on être fou pour manœuvrer plus d’une entreprises de front? Creusons un peu plus loin.

Je suis une multipreneure. Je possède deux entreprises. L’une dans le domaine des communications où j’offre mes services en rédaction, image de marque et réseaux sociaux, et l’autre dans le domaine médiatique sportif.

On parle ici de deux entreprises qui mettent les mots au cœur de leur activité, mais où le rythme est très différent. L’objectif de chaque entité n’est pas le même non plus, bien que les deux fassent partie de ma réalité quotidienne.

Le multipreneur n’a pas une, mais bien deux (ou plus!) entreprises. Focus sur une situation répandue, mais peu discutée, de l'éventail entrepreneurial #entrepreneuriat #entreprises #gestiondentreprise

Le partage du temps

Le principal défi d’avoir deux entreprises, c’est la gestion du temps. Dans mon cas, il n’existe aucun lien entre les deux et elles ont leur propre rythme et besoins particuliers. Parfois, il se peut que des priorités se chevauchent dans le temps. C’est un beau dilemme quand cela arrive.

En fait, avoir deux entreprises, c’est comme avoir deux emplois en même temps. La seule différence est qu’en ayant le choix des heures auxquelles on peut travailler, nous sommes en mesure de peut-être de mieux gérer notre temps.

Je dis “peut-être” parce que sans l’encadrement établi par un emploi normal, la liberté et la flexibilité d’un horaire peuvent aussi ajouter des complications.

Cela dit, avoir le contrôle sur son horaire qui nous permet d’être sur plusieurs projets à la fois peut aussi avoir un effet pervers, soit celui d’avoir l’impression de travailler en tout temps. En effet, le temps supplémentaire passé sur une entreprise ne fait que repousser les tâches à accomplir sur l’autre.

Bref, il s’agit d’un ajustement constant et il faut savoir s’organiser.

À lire également : Gestion du temps: comment mieux gérer son présent

Le partage de ta tête

Dans la vie, on ne peut malheureusement pas se diviser en deux, mais être multipreneur, c’est un peu ça, quand même.

Si l’entrepreneur “normal” n’a aucun répit, car son entreprise peut le consumer jour et nuit, c’est pire pour le multipreneur, car il doit penser à tout en double. La tête n’a aucune pause et switche rapidement d’une entreprise à l’autre. Il se peut que le matin nous travaillions sur la première et voilà qu’une urgence arrive et que nous devons tout laisser tomber pour travailler sur la deuxième.

Cela dit, même si l’on doit penser en double à certaines choses – eh oui, les papiers gouvernementaux sont sensiblement les mêmes, du moins dans mon cas – on peut parfois effectuer des tâches plus rapidement.

Le fait d’avoir deux entreprises nous permet donc de faire en bloc certaines tâches administratives. Toutefois, il faut faire attention pour ne pas mélanger les papiers, ce qui pourrait causer d’autres problèmes!

Vous serez aussi intéressée par : Les « slasheuses » : ces femmes qui carburent aux projets

Le multipreneuriat : une situation répandue

Certes, avoir deux entreprises n’est pas de tout repos, c’est un fait. Vrai aussi que l’on en parle peu dans l’univers de l’entrepreneuriat, mais il y a plus de multipreneurs que vous pensez.

Télécharge la checklist pour lancer ton entreprise àtemps partiel

Certains ont des entreprises qui se complètent sans problème, où l’une prend moins de place que l’autre. Parallèlement, d’autres comme moi pilotent deux entreprises aussi grandes l’une que l’autre, ce qui requiert beaucoup de concentration.

Je ne vous le cache pas, il faut avoir les nerfs solides pour gérer deux entités. Il faut être un peu fou et n’avoir peur de rien… surtout pas du travail! Cependant, être multipreneur, permet un épanouissement sans pareil ainsi qu’un apprentissage à la vitesse grand V.

Remarquez que ma réalité n’est peut-être pas celle de tous, mais elle existe et il est important de la comprendre.

[cp_modal display= »inline » id= »cp_id_83a49″][/cp_modal]

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Alexandra Philibert

Alexandra Philibert

Facebook

Connue sous le nom de La Rouquine et figure féminine positive dans le sport. Alexandra Philibert gravite dans les médias depuis 10 ans grâce à son travail chez InterBox, Yahoo Sports Québec et Groupe TVA. Fondatrice de La Rouquine Communications, elle aide les entreprises et entrepreneurs à voguer sur les réseaux sociaux de façon adéquate et fait aller sa plume pour faire rayonner plusieurs sujets sur diverses plateformes. En plus de La Rouquine Communications, elle gère aussi l'entreprise Passion MLB (média spécialisé sur le baseball) avec son conjoint Jeff Drouin.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.