Ep. 45 Faire du bruit pour les femmes en STIM avec Marie-Philippe Gill de Girl Knows Tech (Partie 2)

Ep. 45 Faire du bruit pour les femmes en STIM avec Marie-Philippe Gill (Partie 2)

Pour plusieurs, être sous le feu des projecteurs est une idée plutôt inconfortable.

La reconnaissance et la visibilité qui viennent avec le succès ont parfois un effet rébarbatif pour certaines personnes – femmes et hommes – qui sont d’un caractère naturellement humble.

Mais parfois, cette visibilité devient presque un devoir. En effet, elle met en lumière certaines communautés ou façons de vivre et qui permettent à tout un spectre de personnes sous-représentées de voir des exemples familiers dans des contextes différents.

À écouter également : Ep. 7 Se rendre visible au nom des femmes avec Alexandra Martel (Partie 2)

Quand Marie-Philippe Gill a choisi son domaine d’études, elle aurait voulu voir plus de femmes dans les pamphlets promotionnels des grandes écoles.

Aujourd’hui bachelière en génie logiciel de l’École de Technologie Supérieure de Montréal et à l’aube de terminer sa maîtrise en apprentissage machine, elle est devenue une des jeunes femmes québécoises à défendre avec brio la présence des femmes dans les domaines des technologies.

La visibilité web : plus qu’un hobby, une responsabilité

Que ce soit via son blogue Girl Knows Tech, sa chaîne YouTube ou son compte Instagram, où elle compte près de 35K abonnés, Marie-Philippe a reçu au fil des ans de nombreuses reconnaissances, bourses et prix pour son implication dans la cause des femmes en STIM (Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques).

Dans la deuxième partie de cette entrevue, on parle notamment de :

  • son syndrome de l’imposteur et de son apparition dans son cheminement
  • la différence de perception (et du sexisme) entre réussite scolaire et réussite professionnelle
  • comment elle arrive à gérer une vie bien remplie entre ses études, sa présence sur le web et ses aspirations professionnelles
  • comment elle perçoit le rôle de son côté entrepreneurial dans son avenir professionnel
  • la responsabilité des femmes de mener le combat de la représentation en STIM.

Écoute l’épisode 45 ici :

Et toi, dans ton domaine, les femmes sont-elles en sur-représentation ou sous-représentation? Aimerais-tu que ça en soit autrement?

Mentionné dans cet épisode :