Réussir sans y laisser sa peau

Réussir sans y laisser sa peau

Qui ici a déjà rêvé d’être une wonderwoman? En tous cas, moi je lève ma main bien haute. Réussir, performer, être au top et en contrôle parfait de toutes les sphères de sa vie, n’est-ce pas le but ultime de plusieurs femmes de notre société d’aujourd’hui?

En fait, je crois sincèrement qu’il est possible d’être cette super-héroïne tant convoitée. Cependant, il faut absolument mettre quelque chose au clair. Ce n’est pas en risquant sa santé au travail ou en renonçant à sa vie familiale ou personnelle que l’on y parvient.

Ma philosophie? Prendre le temps de vivre et de s’épanouir au quotidien pour mieux performer et atteindre le succès. C’est d’ailleurs dans cette optique que je vous propose ici quelques réflexions pour vous aider à viser l’équilibre et à vous accomplir sans compromettre votre santé.

Redéfinir le succès

Sérieusement, quand j’entends des gens affirmer que leur définition du succès se résume à deux seuls critères, soit le pouvoir et l’argent, j’ai le poil des jambes qui frise instantanément. Pourquoi? Parce que si l’on veut atteindre tous les buts que l’on se fixe, ça ne suffit pas. Je crois qu’il faut rajouter à cette brève liste un élément essentiel et primordial: le bien-être.

Combien de personnes mentionnent ne pas avoir assez de 24h dans une journée? Courir après le temps, quelle sensation désagréable! En fait, pour avoir plus de temps, il faut être capable d’en donner. Je m’explique : en accordant du temps aux autres et en s’arrêtant pour vivre nos propres émotions, on a l’impression d’avoir davantage de temps. Aussi, en laissant la place au bien-être dans notre quête du succès, il devient plus facile de savourer l’instant présent.

Bref, pour moi, «réussir» c’est mener la vie que je désire et non pas de me contenter de la vie que je mène!

À lire aussi: Le slowpreneuriat: entrevue avec Josée-Anne Sarazin-Côté

Concilier travail et famille

C’est maintenant prouvé, des employés heureux, c’est une plus-value au sein d’une entreprise. Faire le choix de ne pas travailler 90 heures par semaine, ça ne veut pas dire que l’on déteste son emploi pour autant. En 2017, la conciliation travail-famille est un thème d’actualité et je trouve ça merveilleux pour nous, les générations X et Y de ce monde.

En effet, les employeurs sont de plus en plus ouverts face à cette nouvelle réalité. Et je crois que c’est une relation gagnant-gagnant sur toute la ligne! Une entreprise qui force ses employés à devenir des workaholics endurcis est vouée à un fervent échec. Quant à l’entreprise ouverte d’esprit qui donne une latitude et une certaine liberté à ses employés, celle-ci verra sa productivité augmenter et son roulement de personnel diminuer.

N’ayez pas peur d’exprimer l’importance que vous accordez à la conciliation de votre carrière et de votre vie familiale. Vous avez la chance d’adapter les deux à votre réalité, alors osez changer les règles du jeu!

Être généreux

L’effet boomerang : ce que vous donnez finira un jour par vous revenir. Simple comme principe vous me direz, mais tellement vrai. Offrir son aide aux autres est payant, car lorsque vous avez besoin de quelqu’un pour vous donner un coup de main, vous savez que vous pouvez compter sur des gens de confiance.

Pour réussir, en affaires comme dans sa vie personnelle, il faut savoir bien s’entourer. Demander de l’aide n’a rien de honteux. Vous verrez que prendre ce risque peut vous rapporter gros. Après tout, la pire chose qui puisse vous arriver, c’est que l’on vous dise non!

Pour finir, je résumerais mes propos en vous encourageant à foncer pour atteindre le succès que vous souhaitez… mais pas dans le mur!

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Marie-Pier Gilbert-Painchaud

Marie-Pier Gilbert-Painchaud

Facebook

Grande passionnée des médias sociaux et de tout ce qui s’y rattache, Marie-Pier se démarque par son profil professionnel unique. Intervenante sociale de formation, elle a, depuis toujours, un intérêt marqué pour l’écriture. Femme de défis, elle collabore depuis quelques années déjà avec différents blogues afin de se tailler une place de choix dans le merveilleux monde des communications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *