Conseils d’une rédactrice pour réussir sa lettre de présentation

Conseil de rédactrice pour réussir sa lettre de présentation

Selon l’emploi que vous zyeutez, il se peut qu’une lettre de présentation vous soit demandée. En toute honnêteté, je rêve du jour où l’on me dira que la lettre de présentation n’est plus nécessaire. Pour qu’une lettre soit réussie, il faut du temps et de la recherche. Or, lorsque je suis en recherche d’emploi, j’envoie beaucoup de CV, je deviens moins patiente.

Maintenant que j’ai été honnête, laissez-moi vous donner quelques conseils de rédactrice pour que votre lettre de présentation soit accrocheuse.

1. S’informer

La première chose que j’ai apprise est qu’il est absolument nécessaire de s’informer sur l’entreprise. Pour rédiger une bonne lettre de présentation, il ne suffit pas de lire l’offre d’emploi, les exigences requises et la brève présentation de l’employeur. Il est, selon moi, primordial d’aller rôder sur le site de votre futur employeur (soyons positifs) pour connaître sa mission, ses objectifs ainsi que ses réalisations. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps. Ce que vous en faites? Vous réutilisez des termes et des expressions retrouvés sur le site – un peu comme des mots-clés.

2. Être concis

J’ai fait souvent l’erreur de trop vouloir en dire. Idéalement, votre lettre tiendra en 3 ou 4 courts paragraphes. Un paragraphe, c’est trois lignes, peut-être cinq, mais pas dix! Le truc (et la difficulté), c’est de choisir l’information pertinente, celle qui ne se lit pas dans votre CV.

3. Des phrases courtes

C’est mon conseil préféré. Je vous l’ai déjà mentionné : revenez à la base. Les phrases courtes se lisent mieux, elles sont plus punchées et recèlent moins de fautes.

4. La structure

S'inscrire à l'infolettre.

La lettre de présentation permet de lire entre les lignes du CV. En quoi tel ou tel emploi a-t-il été formateur? Pourquoi votre formation est-elle un atout? Le CV ne peut expliquer cela à sa concision.

Un paragraphe d’introduction (d’une ou deux phrases) vous permettra de mentionner l’emploi auquel vous postulez et un paragraphe de conclusion servira à inviter le recruteur à vous appeler. Dans ces très courts paragraphes, osez rajouter une touche de personnalité. Une phrase qui décrit votre bagage scolaire, par exemple. Ou bien une phrase qui parlera de votre intérêt pour l’entreprise et des raisons pour lesquelles cet intérêt devrait vous être renvoyé.

Pour les autres paragraphes, pensez à l’entonnoir en allant du général au spécifique :

2e paragraphe : vos aptitudes professionnelles acquises (±3 lignes);

3e paragraphe : vos aptitudes propres à l’entreprise et à l’emploi visés (±3-4 lignes).

5. Le ton

Selon l’entreprise, utilisez un ton soutenu, standard ou familier. Encore une fois, leur site internet vous indiquera quel ton adopter. Les jeunes entreprises adoptent souvent un style plus familier, plus invitant. Osez entrer dans leur monde : parlez leur langage!

6. Les bons mots

Les internets vous le diront : utilisez des verbes d’action, car ils sont plus directs. Des « je crois que je… » endorment. Soyez vivants, allumés : « j’ai assisté, j’ai accompli, j’ai réalisé… ». Évitez aussi de dire «je désire postuler sur le poste… ». On s’entend, il y a un peu de redondance dans cette formule! « Je pose ma candidature pour… » est déjà plus exact. Le choix des mots doit être précis. Il doit à la fois refléter votre personnalité et celle de l’entreprise. Ainsi, comme il fut mentionné plus haut, introduisez des mots-clés identifiés sur le site de l’entreprise, mais aussi ceux-là qui vous représentent.

Bref, écrire une lettre de présentation est une tâche ardue, mais nécessaire. Plus vous en rédigerez, plus vous serez habitué, et plus vous peaufinerez votre style. Rappelez-vous que les employeurs accordent très peu de temps à la lecture de votre CV. C’est pourquoi, à l’instar de la rédaction web, vous devez tenir compte du lecteur : un texte clair et court, des paragraphes concis et une abondance de mots-clés.

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook!

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Éveline Thibault-Lanctôt

Éveline Thibault-Lanctôt

Facebook

Bachelière en linguistique et littérature, diplômée de deuxième cycle en didactique, le parcours atypique d'Éveline a pour but de garder toutes les portes ouvertes afin d'assouvir sa curiosité insatiable ! Enseignante, entrepreneure et rédactrice/réviseure linguistique, cette maman féministe se découvre une fibre entrepreneuriale avec le démarrage de son école de tennis, cofondée avec son mari, L'Atelier de Tennis. Bref, tout ce qui touche la langue, la création et l'enseignement la passionne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *