Conseils d’une réviseure pour pondre des textes impeccables

Conseils de révision pour un texte impeccable

Truffés de fautes, une publicité, un blogue, un courriel ou un site internet ne seront pas pris au sérieux par les consommateurs. Ce n’est pas professionnel. Bien sûr, parfois une petite coquille, une inattention, la méconnaissance d’une règle peuvent se glisser. C’est normal, humain. Tout le monde n’est pas féru de français. Pour cela, il y a les réviseurs et réviseures linguistiques ou encore le bon vieux Antidote. Toutefois, il y a quelques petits conseils que vous pouvez mettre en pratique afin de diminuer les coquilles.

1. Se relire, se relire, se relire…

C’est LE meilleur conseil que je peux vous donner. Le plus important. Vous êtes peut-être pressés, vous vous dites que dans une seule phrase, impossible qu’il y ait une erreur. Faux. Relisez-vous. Les pires erreurs sont celles d’inattention, des erreurs évidentes qui se sont glissées subtilement alors que vous écriviez automatiquement en réfléchissant à votre contenu plutôt qu’à votre contenant. En tant que réviseure linguistique, je me fais un devoir de me relire, plusieurs fois. Les quelques fois où j’ai décidé qu’une seule phrase ne méritait pas une relecture, je l’ai regretté. Pour les plus longs textes, une seule lecture ne suffira pas. Qui plus est, il sera même préférable d’en faire une à tête reposée.

2. Des phrases courtes

S'inscrire à l'infolettre.Je l’enseigne à mes étudiants, je le répète à mes amis qui me demandent conseil et je l’applique moi-même. Plus la phrase est longue, plus elle risque de contenir des fautes, plus vous risquez de ne pas les déceler, plus le message risque de ne pas être clair. Vous comprenez? Court, concis, direct.

3. Ne faites pas confiance au logiciel

Si vous avez l’habitude de vous fier à la correction de votre logiciel (par exemple, Word), arrêtez tout de suite. Certes, le logiciel fera une première révision assez sommaire et vous évitera quelques erreurs, mais pas toutes. Elle créera plutôt un faux sentiment de sécurité. Malheureusement, même mon âme sœur Antidote n’est pas capable de corriger convenablement mes textes. Dans le cas d’Antidote, c’est moins gros, mais quand même, ça vous donne une idée à quel point votre logiciel de base ne fera pas bien la révision. Donc, encore une fois, relisez-vous.

4. Cherchez la règle

Vous n’êtes pas certain? Googlez. Le Larousse vous donne l’orthographe, la banque de dépannage linguistique vous explique les règles, Le Nouvel Observateur vous aide à conjuguer, Antidote fait tout ça en même temps. Vous ne manquez pas de ressources et elles sont à portée de main. Littéralement. Mes amis ont pris l’habitude de me texter pour ce genre de question. J’adore ça, vraiment. Si vous avez des amis geek de français, profitez-en!

Pour d’autres outils de rédaction, consultez Écrire sans fautes grâce à ces trois outils électroniques

5. Cherchez les synonymes

Élargissez votre vocabulaire. Le Larousse en ligne ou Antidote sont mes outils préférés. Une fois mon texte écrit, lors de mes relectures, je m’amuse à changer certains mots afin d’en trouver des plus justes, plus précis. Parfois, je cherche une sonorité en particulier. Bref, profitez des richesses de la langue. Mettez-la en valeur!

Rappelez-vous que le temps mis dans cette révision n’est pas perdu. Au contraire, c’est un investissement. De plus, ces petits conseils sont facilement applicables dans votre routine. Bien évidemment, je ne saurais trop vous conseiller d’opter pour un réviseur ou une réviseure linguistique. Notre regard extérieur et nos connaissances linguistiques rendront la révision plus efficace. D’ici là, bonne relecture!

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook!

Partager ce billet

À propos de l'auteure
Éveline Thibault-Lanctôt

Éveline Thibault-Lanctôt

Facebook

Bachelière en linguistique et littérature, diplômée de deuxième cycle en didactique, le parcours atypique d'Éveline a pour but de garder toutes les portes ouvertes afin d'assouvir sa curiosité insatiable ! Enseignante, entrepreneure et rédactrice/réviseure linguistique, cette maman féministe se découvre une fibre entrepreneuriale avec le démarrage de son école de tennis, cofondée avec son mari, L'Atelier de Tennis. Bref, tout ce qui touche la langue, la création et l'enseignement la passionne!

3 Comments on “Conseils d’une réviseure pour pondre des textes impeccables”

  1. Très bons conseils Évelyne. Je n’y ai pas vu une faute 😉 En effet on fait soit trop confiance à notre tête ou aux logiciels. Il faut se relire ou bien encore mieux, collaborer avec une réviseure !

  2. Pingback: Portfolio : Aime ta marque – Le Scriptorium

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *