Opération relooking : 7 conseils pour faire briller votre CV

7 conseils pour faire briller votre CV

À quand remonte la dernière mise à jour de votre CV? Pas besoin de répondre. Trop longtemps, disons.

Une fois embauchés, la plupart des gens vont malheureusement reléguer cet important document aux oubliettes. Ils le dépoussièrent sporadiquement quand une nouvelle opportunité se présente. S’en suit alors une recherche frénétique des dernières dates d’embauche et une élaboration à la va-vite des tâches importantes et des réussites des dernières années. Le tout mis pêle-mêle dans un document Word initialement créé il y a près d’une décennie. Pas fameux.

Votre CV, que vous soyez une entrepreneure ou une salariée, c’est votre carte d’affaires bonifiée. C’est votre histoire et votre signature. C’est parfois la première impression (et n’espérons pas la dernière!) que vous créez auprès de vos clients, futurs employeurs, collaborateurs ou partenaires.

Faire un bon CV est un art en soi. Il ne faut pas qu’il soit trop long, il doit bien vous représenter et être aguicheur (sans être vulgaire), qu’il soit catchy tout en étant authentique. C’est un équilibre difficile à établir, mais une fois que vous avez trouvé la combinaison gagnante, vous êtes en possession d’un outil solide qui peut vous ouvrir d’innombrables portes.

Voici donc quelques conseils à suivre pour complètement remanier le look de votre curriculum vitae.

Un CV trop rempli

Si votre document a l’air de ça, les chances sont grandes que le recruteur ne se casse pas la tête et le mette directement aux poubelles.

1. Faire de l’air

Vous avez sûrement déjà entendu cette statistique : les recruteurs ne vont passer, en moyenne, que 6 secondes sur votre CV avant de décider si vous passez à la prochaine étape ou si votre destination finale est plutôt le bac de recyclage.

Si votre document est peu attrayant et difficile à lire, votre futur employeur lira quelques lignes et abandonnera probablement l’idée de décoder l’information importante au sein de cette marée typographique. Poubelle.

Mission première : aérer le tout. Sans dépasser 1 page recto verso recommandé, commencez le travail en espaçant les blocs de texte. Coupez dans les mots superflus, augmentez les espaces entre les paragraphes et les marges. Et de grâce, utilisez une taille de police visible et facile à lire.

2. Ne garder que l’essentiel

Ce point est intimement lié au précédent. Pour arriver à obtenir un look épuré qui va rapidement capturer l’attention du recruteur, conservez seulement les informations les plus percutantes à votre sujet.

Posez-vous la question : est-ce que les mentions de tel emploi ou de tel prix ou reconnaissances sont intimement liées à mon prochain move de carrière? Si la réponse est non, supprimez-les. Éliminez également les informations qui datent. À moins que vous n’y soyez resté longtemps dans un poste ou que vous n’ayez grimpé des échelons importants, votre premier emploi n’est probablement plus très pertinent à ce stade.

Un truc? Je liste mon expérience complète sur LinkedIn. De cette façon, je peux inclure une icône sur mon CV et inciter les employeurs à aller visiter mon profil s’ils désirent plus d’information.

3. Aller droit au but

Une fois le ménage effectué dans l’information présentée, il est maintenant temps de travailler le texte. Vous gagnerez de l’espace en réduisant certaines tournures de phrases et en éliminant les adjectifs superflus et vides de sens.

  • Les listes sont vos alliées. Mais attention à ne pas abuser de la longueur.
  • Utilisez des verbes d’action (diriger, élaborer, construire). Éliminez également les verbes pauvres comme « être » et « faire » en début de phrase (ex. Être la responsable de…)
  • Supprimez les adjectifs, surtout s’ils sont vagues (meilleur, excellent, bien, grand, important)
  • Essayez de grouper certaines idées (ex. tâches administratives remplace « faire les photocopies, imprimer les dossiers et répondre aux courriels du président »)

Souvenez-vous le fameux dicton less is more. En affinant les terminologies et les tournures de phrases, vous serez plus percutant, tout en démontrant que vous savez précisément qui vous êtes, ce que vous avez accompli et dans quelle direction vous vous dirigez. Il s’agit de démontrer aussi que vous avez de bonnes aptitudes à la communication.

4. Souligner ses forces

Vous allez me dire que c’est une évidence. Pas si vite. Est-ce que vos bons coups sont enterrés sous une série d’expériences de travail mineures? Est-ce que vos accomplissements importants sont présents dans vos descriptions de tâches? Et surtout, est-ce que votre travail est quantifié adéquatement?

Les employeurs aiment voir des résultats concrets (augmentation d’un pourcentage de vente, par exemple). Ils veulent aussi avoir des preuves de vos compétences. Si vous êtes un planificateur hors pair, citez un projet que vous avez dirigé et les processus que vous avez implantés. Si vous êtes un rédacteur en or, listez des textes dont vous êtes fiers (pas trop, relisez les conseils précédents).

Vos forces doivent s’aligner avec ce que l’employeur recherche. Assurez-vous qu’elles sautent aux yeux de quiconque lit votre CV.

5. Utiliser un design différenciateur

Ça, c’est la partie fun. Surtout parce qu’il y a des milliers de modèles déjà préfaits (souvent par des graphistes) à télécharger en ligne. Pinterest et Etsy sont d’excellentes sources d’inspiration.

Des CV en Word

Si vous n’avez pas la suite Adobe, plusieurs modèles sont également disponibles en format Word.

Pour prendre un exemple, notez à quel point mon CV est aéré et comment les informations pertinentes ressortent du lot. J’ai eu beaucoup de bons commentaires à son sujet de la part des employeurs qui me recevaient en entrevue. Eh bien avec le modèle que j’avais, ce fut tout simple à réaliser. J’ai changé les couleurs, la typographie et la disposition des éléments pour l’adapter à mon contenu et à mon image de marque, et le tour était joué.

Lorsque vous choisissez votre modèle, demandez-vous si le look pour lequel vous optez s’adapte bien à votre industrie. Comme je travaille dans les communications marketing, il est important que j’applique les meilleures pratiques en matière de présentation du contenu (autant visuel que textuel). Par contre, je ne suis pas allée trop over the top en créativité, car je savais également que les entreprises pour lesquelles j’appliquais cherchaient plutôt quelqu’un de professionnel et de sérieux.

Démarquez-vous, mais restez conscients de votre public cible.

Petit conseil extra : pour une meilleure lisibilité, utilisez une fonte sans sérif, c’est-à-dire sans les petites extensions stylisées sur les caractères. Par exemple, Arial est une fonte linéale (sans serif), tandis que Times New Roman en est une avec empattements (serif).

Autre conseil : pour éviter les maux de cœur chez votre employeur, contentez-vous de deux (maximum trois) couleurs d’accent. Vous ne postulez pas pour être le prochain Van Gogh, après tout.

Pour plus de modèles, je vous invite à consulter le site de SpeckyBoy, Design Bolts et de Design Craze pour des modèles gratuits à télécharger.

6. Rechercher la cohérence

La cohérence veut ici dire plusieurs choses. D’une part, si vous êtes zélées comme moi, vous aimez que tous vos outils marketing aient la même allure. Si vous avez un site web ou une lettre de présentation, utiliser les mêmes éléments graphiques sur votre CV pour maintenir l’unité. Assurez-vous également que l’information que vous transmettez à votre sujet est consistante sur toutes vos plateformes – comme sur votre profil LinkedIn, Behance ou Facebook professionnel. Il n’est pas nécessaire que tout soit identique – vous pouvez naturellement vous adapter au médium –, mais il est essentiel que les faits ne se contredisent pas.

Typographie CV

Différence entre une fonte avec empattements et sans empattements

Un autre aspect de la cohérence réside dans la façon par laquelle vous illustrez vos aptitudes. Vous êtes un designer? Montrez grâce à votre CV ce que vous pouvez faire sur InDesign. Vous dites être très attentive aux détails? Assurez-vous que vos paragraphes sont alignés et que la mise en page soit impeccable. Et surtout, que vous soyez bon ou non en français, de grâce, éliminez toutes les coquilles, fautes d’orthographe ou de syntaxe de votre CV. Certains recruteurs sont intransigeants.

7. Contact oui, photo non

Pour terminer, il m’est arrivé de voir des CV qui ne listaient pas leurs informations de contact. C’est vrai! Peut-être pensaient-ils que puisque le document avait été transmis par courriel, ce n’était pas nécessaire. Grosse erreur. Non seulement vous voulez lister vos coordonnées (numéro de téléphone, adresse courriel, site web, profil LinkedIn, etc.), mais vous voulez également que cette portion soit à un endroit très visible.

Et puisque votre but ultime est de marquer la mémoire du recruteur, je vous conseille de mettre votre nom bien en évidence, peut-être en couleur, avec une autre fonte ou avec une taille plus grande.

Enfin, à la question si vous devez mettre une photo ou non, je vous suggère de ne pas le faire. C’est la mode de mettre son visage sur le CV et, de toute façon, vos médias sociaux auront tôt fait de briser le mystère. Cependant, il y a encore bon nombre d’employeurs qui sont « de la vieille école » et qui voient cela comme du narcissisme déplacé. De plus (et c’est triste à dire), vous vous ainsi exposez à la discrimination voilée, que ce soit sur votre sexe, votre âge, votre origine ethnique ou simplement parce que la personne « n’aime pas votre face ».

BONUS. Un dernier conseil (le plus important de tous)

Enfin, vous serez peut-être tenté d’embellir quelque peu la réalité en ajoutant ça et là des détails anodins sur votre expérience (en d’autres mots, des mensonges). À éviter à tout prix! Même si on vous conseille d’ajouter un diplôme ici ou quelques années d’ancienneté de plus là, même si cela fait des mois que vous cherchez et que ça ne débouche pas, même si vous êtes certaine qu’il n’y a aucune façon pour votre employeur de vérifier… ne le faites tout simplement pas.

Mentir sur son CV est un risque que vous ne voulez pas prendre. Les dommages sur votre réputation pourraient être irréparables. La fausse représentation est chère payée.

Restez vous-même, soyez authentique et aiguisez vos facultés à présenter vos forces. Si vous suivez ces conseils, tout devrait bien aller!

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l’infolettre ou suivez-moi sur Facebook!

Partager ce billet

À propos de l'auteure

Tatiana St-Louis

Facebook

Adepte de littérature russe et collectionneuse de lunettes de designer, Tatiana a fondé Aime Ta Marque pour donner des outils aux femmes de carrière et entrepreneures pour mieux raconter leur histoire personnelle. Spécialiste des communications-marketing basée à Montréal, elle s'implique au sein de plusieurs communautés visant au développement professionnel des femmes.

One Comment on “Opération relooking : 7 conseils pour faire briller votre CV”

  1. Pingback: Ton CV a besoin d’un peu d’amour? Voici quelques trucs pour le revamper | Boucle Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *