Des gestes quotidiens pour booster votre présence en ligne

Gestes quotidiens pour booster votre présence en ligne

Si vous êtes en train de lire ceci, je n’ai pas besoin de vous convaincre de la nécessité d’établir une présence en ligne solide et cohérente. Vous connaissez la chanson. Mais voici tout de même un rappel.

Alors que 97% des consommateurs font leur recherche sur le web avant de prendre une décision d’achat et que la majorité des recruteurs – ils étaient 80% à le faire en 2014, donc on peut imaginer que ce chiffre a augmenté depuis – « google » leurs potentiels candidats, il faudrait avoir une sacrée bonne étoile (ou être très mal conseillé) pour décider de ne pas tirer avantage du web pour alimenter son potentiel de marque.

En plus d’être une vitrine 24/7 sur vos produits, le web est une excellente façon de faire fructifier votre atout le plus important : votre réseau. (La théorie des six degrés de séparation, ça vous dit quelque chose ?) Mais avouons-le, le web est une machine qui ne dort jamais. Et donc rester présent et pertinent sur la toile nécessite des efforts qui peuvent sembler surhumains à tout professionnel déjà accaparé par ses obligations d’emploi et par sa vie personnelle.

Parce qu’il ne s’agit pas de choisir entre l’un ou l’autre – eh oui, vous pouvez avoir une vie virtuelle accomplie et rester la maman attentive et la partenaire d’affaires impliquée – voici quelques tactiques quotidiennes qui vous aideront à booster votre présence en ligne.

Les règles de base

Tout d’abord, établissons quelques notions de base. Celles-ci devraient sous-tendre tous vos efforts de communication sur le web.

La triade contenu-public-moment
Viser l'équilibre

Pour garder l’intérêt de vos abonnés sur le long terme, vous devrez trouver la recette magique pour être suffisamment visible sans toutefois devenir lourd et impertinent.

Souvenez-vous toujours de ceci . Le Saint-Graal de toute communication se conquiert lorsque vous réussissez à donner le bon message au bon public au bon moment (et j’ajouterais même ici par le bon canal). Manquez l’un des trois aspects et votre nouvelle super exclusive risque de tomber à plat.

La loi des 80-20

Aussi appelée le principe de Pareto, elle stipule que 80% des effets sont produits par 20% des causes. Sans entrer dans les détails, la règle a notamment été appliquée au marketing de contenu. Ainsi, certains experts suggèrent d’utiliser un ratio de 80% de contenu informatif ou utile (qui crée de la valeur pour les utilisateurs) et de 20% de contenu promotionnel (branded) dans le but de maximiser votre engagement. Personnellement, même si je doute de l’aspect omnipotent de cette règle, je trouve qu’elle est très utile pour créer une stratégie de contenu équilibrée et cohérente sur les réseaux sociaux (que je trouve déjà trop pollués par du contenu commandité).

La fréquence et la constance

Le web a un estomac sans fond. Pour garder l’intérêt de vos abonnés sur le long terme, vous devrez trouver la recette magique pour être suffisamment visible sans toutefois devenir lourd et impertinent. Il vous faut donc chercher un équilibre que vous pourrez maintenir à la longue et qui semblera logique à vos abonnés. Pour ce qui est de la fréquence optimale de publication, il vous faudra user de la bonne vieille technique de l’essai-erreur. Tout dépend de votre public et de votre objectif. Je vous conseille de lire cet excellent article de Neil Patel dans Forbes pour déboulonner certains mythes sur le sujet.

L’appel à l’action (call-to-action)

Ce dernier point est crucial, car c’est ce qui va faire que votre stratégie générera des résultats. Lorsque vous concevez un message, que ce soit sur Facebook, LinkedIn ou sur votre blogue personnel, posez-vous la question : « Quelle action est-ce que je veux que l’on prenne après avoir lu/vu ceci ? » Est-ce qu’il s’agit de cliquer vers votre site web, de se souvenir d’une information au sujet de vous ou de votre entreprise, de rire et de s’amuser, de vous contacter, de partager la publication, de s’abonner à l’infolettre ? Avec une capacité d’attention de 8 secondes, vos lecteurs veulent savoir clairement ce que l’on attend d’eux. Facilitez-leur la vie avec un message clair et directif.

Les outils

Cet article parle de gestes quotidiens pour booster sa présence en ligne et c’est ici que je fais un peu exploser votre bulle. En effet, pour celles dont l’activité principale n’est pas la gestion de réseaux sociaux, il vous faudra faire des efforts de planification en amont si vous voulez réellement être présente au jour le jour.

Prendre le temps pour sa présence en ligne

Réservez donc un moment chaque jour dans lequel vous vous concentrerez sur votre présence en ligne.

Parmi les outils qui vous seront les plus utiles, le premier  est votre calendrier de publication. Il n’a pas besoin d’être très complexe : jour de la semaine, thématique si vous voulez en avoir, sujet (avec hyperlien), type (photo, vidéo, blogue, etc.) et heure de publication. J’utilise aussi personnellement cet outil pour faire le suivi de mes statistiques.

Vous voulez voir de quoi à l’air mon calendrier de publication ? Vous pouvez le télécharger ici.

Parmi les autres outils utiles, nommons les agrégateurs de contenu. Ils vous serviront à garder en banque les articles intéressants, les inspirations et les vidéos que vous voudrez partager dans votre quota de 80% de contenu utilitaire. Parmi mes préférés : les fonctions « sauvegarder » sur Facebook et LinkedIn, mais aussi les applications comme Pocket, Feedly et même Pinterest!

Enfin, pour aller au niveau supérieur, vous pouvez recourir à des planificateurs de publications. Dans le cadre de mon emploi, je planifie mes médias sociaux grâce à Hootsuite (gratuit jusqu’à 3 comptes). D’autres préfèrent aller avec Buffer où de se procurer des planificateurs payants tels que Meet Edgar. Si vous n’avez pas beaucoup de comptes et que vous vous concentrez, comme moi, sur Facebook et LinkedIn, vous pouvez tout simplement utiliser la fonction de programmation intégrée sur Facebook et publier au jour le jour sur vos autres réseaux.

La routine

Maintenant que vous avez révisé les grands principes et que vous avez vos outils en main, vous êtes prêts à établir votre routine quotidienne. L’important ici est de ne pas se casser la tête. Croyez-moi, si vous n’êtes pas disciplinée, vous perdrez un temps fou à naviguer sur les réseaux sociaux et à vous perdre dans des discussions à n’en plus finir et dans des lectures amusantes, mais inutiles. Vous avez sûrement des choses plus édifiantes à faire. Réservez donc un moment chaque jour – cela peut être le matin en déjeunant, sur votre heure de lunch ou pour quelques minutes après avoir mis les enfants au lit – dans lequel vous vous concentrerez sur votre présence en ligne.

Afin d’en tirer le maximum, alignez-vous autour des trois actions suivantes :

Observation

Première étape: observez ce qui se passe dans votre industrie. Mettez les pages de vos compétiteurs en favoris et allez les visiter régulièrement (dans l’onglet Statistiques de votre page Facebook, vous pouvez notamment suivre des pages et voir comment elles se comparent à la vôtre en termes d’engagement et de portée – une fonction à utiliser intelligemment !). Analysez les visuels qui attirent votre attention, notez les types de publications qui génèrent le plus de commentaires et de mentions et retenez les titres qui vous donnent envie de cliquer.

Il est aussi avisé de rejoindre des groupes et d’observer ce qui s’y passe. Y a-t-il des personnes qui commentent plus que les autres, que les gens suivent dès qu’ils mettent quelque chose en ligne ? Comme en toute bonne stratégie de réseautage, vous voudrez savoir qui sont les influenceurs, soit les gens qui détiennent le plus de « pouvoir » sur les réseaux dans lesquels vous évoluez.

Collection
Intéragir en ligne

Interagir avec votre réseau est le cheval de bataille de votre stratégie en ligne.

C’est ici que vous utilisez vos agrégateurs de contenu. Si vous avez un Dropbox, vous pouvez également créer un dossier pour y mettre vos inspirations photos (surtout si vous êtes active sur Instagram). Au lieu de tout simplement partager immédiatement, enregistrez les articles, images et vidéos que vous destinez à vos lecteurs. Une fois par semaine ou une fois par mois, dépendamment de votre horaire, mettez à jour votre calendrier des médias sociaux avec le contenu que vous aurez récolté.

N’oubliez pas de diversifier vos types de contenu. Le visuel a toujours préséance sur le texte, la vidéo a souvent plus de portée que les photos et les articles. Bref, tout en gardant votre « appel à l’action » en tête, assurez-vous de créer un bel équilibre entre sérieux et légèreté et entre visuel et textuel. Observez vos statistiques et regardez ce qui fonctionne le mieux, sans toutefois vous éloigner du contenu de qualité (et de votre propre promo !).

Interaction

Interagir avec votre réseau est le cheval de bataille de votre stratégie en ligne. Pour ce faire, assurez-vous de vérifier régulièrement qui vous pouvez ajouter à votre liste d’abonnés. Quelques fois par semaine, je vérifie si j’ai des demandes de connexion sur LinkedIn ou Facebook  et j’invite les gens que je rencontre en personne à me suivre sur les réseaux sociaux. Plus de gens vous suivent, plus votre message aura une portée intéressante et plus vous serez en mesure d’atteindre des personnes à l’extérieur de votre réseau principal.

Découvrez aussi mes conseils sur comment se mettre en valeur grâce à LinkedIn

Il va sans dire, avoir une liste d’amis importante ne sert à rien si vous ne parlez à personne. C’est pourquoi je suggère de conserver une partie de votre temps pour discuter réellement avec des membres de votre réseau. Interagissez sur un groupe Facebook, répondez aux commentaires laissés sur vos publications (et sur votre site, naturellement), posez des questions ouvertes. Bref, intéressez-vous aux autres afin qu’ils s’intéressent également à vous.

Enfin, pour faire suite à ce que l’on disait plus haut concernant la diversification du contenu, n’hésitez pas à donner une touche personnelle à vos publications. Par exemple, construisez un gabarit d’image aux couleurs de votre marque personnelle sur Canva ou Photoshop et partagez des citations intéressantes de temps en temps. Si vous êtes game, faites des vidéos en direct (pour un maximum de portée) et partagez vos stories sur Instagram et Facebook. En montrant un peu de qui vous êtes, vous établirez un lien de confiance avec vos lecteurs.

À vous, maintenant !

Et voilà ! Ces quelques pistes devraient vous aider à établir une stratégie quotidienne et efficace afin de tirer le maximum du temps que vous passez en ligne à promouvoir votre marque personnelle. Cela peut sembler beaucoup à appliquer, mais une fois votre routine de base bien établie, rien ne vous empêche de graduellement complexifier vos tactiques et de bâtir sur ce qui est déjà là.

Le sujet vous intéresse et vous voulez en apprendre plus? Ça tombe bien, car je prépare présentement une formation intitulée Comment booster votre présence en ligne pour propulser votre carrière. Restez à l’affût pour la suite!

Un petit extra

Ce texte est inspiré d’un Facebook LIVE que j’ai donné au début juin dans La Communauté des #ladyboss. Le voici pour votre plaisir (je vous avertis, anglicismes abondants!).

Abonnez-vous à l’infolettre ou suivez Aime Ta Marque sur Facebook pour recevoir les dernières nouvelles.

Partager ce billet

À propos de l'auteure

Tatiana St-Louis

Facebook

Adepte de littérature russe et collectionneuse de lunettes de designer, Tatiana a fondé Aime Ta Marque pour donner des outils aux femmes de carrière et entrepreneures pour mieux raconter leur histoire personnelle. Spécialiste des communications-marketing basée à Montréal, elle s'implique au sein de plusieurs communautés visant au développement professionnel des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *